dimanche 18 novembre 2018

Votre annonce ici

Votre annonce ici

Vous souhaitez publier votre...

Annonces

Jeudi 22 juin à 15h30, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie inaugurera jeudi l'Ecole régionale du numérique de Béziers, à l'IUT du 3 Place du 14 juillet en présence de Frédéric Lacas, Maire de Sérignan et Président de la Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée.
La Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée avait été sélectionnée dans le cadre de l'Appel à manifestation d'intérêt « École régionale du numérique », pour accueillir une formation de « développeur-se web », financée à 100 % par la Région, au sein de l'IUT de Béziers. Dispensée par l'organisme Fondespierre, cette formation durera plus de 10 mois (1 200 heures en centre et 350 heures en entreprise) et permettra aux 15 stagiaires de passer le titre de « développeur-se logiciel » (niveau III, Bac + 2). 
La Région soutient à hauteur de 120 000 € cette formation qui s'intègre parfaitement dans l'écosystème : liens avec les actions de l'IUT (ex. la feria des entrepreneurs), lien avec des entreprises autour de projets pédagogiques, journée stage dating, hackhatons, etc.
« D'ici 2020, 90% des métiers nécessiteront des compétences en numérique. Il est donc indispensable que nous étoffions notre offre de formation dans ce secteur à fort potentiel d'emploi, en particulier dans notre région où le numérique est une filière d'avenir, avec près de 16 500 entreprises et plus de 63 600 emplois.  Avec l'Ecole régionale du numérique, nous faisons du sur-mesure, en proposant des formations innovantes, qualifiantes, de proximité et adaptées aux besoins en compétences des entreprises locales. L'un des enjeux des entreprises, notamment des TPE et des PME, pour les années qui viennent est bien leur digitalisation. La Région veut accompagner nos secteurs d'activité à franchir ce cap », souligne Carole Delga à quelques jours de la manifestation.
Le site de Béziers fait partie des 11 nouvelles antennes de l'Ecole régionale du numérique créés par la Région depuis 2016. Cinq autres seront ouvertes sur le territoire régional d'ici la fin de l'année.

Pour concurrencer les applications mobiles au cœur des tensions entre chauffeurs de taxi et les chauffeurs VTC avant même leur implantation dans le biterrois, Taxi-Radio Béziers a lancé sa propre application : Taxis-Béziers.

Les chauffeurs de taxi de Béziers ont décidé de prendre les devants sur la mode des applications de transport avec chauffeur en développant une application de course de taxi pour mobiles et tablettes. La démarche a de quoi séduire, principalement les jeunes qui font appel à ce genre de service pour rentrer de soirées bien arrosées. En 2016, ce type d’application comptait environ 1 million et demi d’utilisateurs en France.
Fabien Milo, chauffeur de taxi biterrois qui utilise l’application prévoit que le système pourrait encore se développer : « Pour l’instant, les gens sont surtout habitués à l’appel de taxi par téléphone, plus rassurant, mais ça va se démocratiser. Il faut laisser aux gens le temps de s’habituer ».


Le principe

Après avoir démarré l’app Taxi-Béziers, une carte apparaît permettant de géolocaliser tous les taxis disponibles à proximité. Il faut ensuite choisir un point de rendez-vous et une destination. L’application – développé par la société de taximètres ATA Electronics – calcule ensuite le temps et le prix estimé de la course. L’application Taxis-Béziers fonctionne également dans les grandes villes de France et certaines capitales comme Madrid et Paris.

Disponible sur Google Play et Apple Store.