mardi 20 novembre 2018

Votre annonce ici

Votre annonce ici

Vous souhaitez publier votre...

Annonces

La planète bio se donne rendez-vous à Montpellier

 

Du 29 au 31 janvier 2018, le cœur de la Métropole bat pour les vins biologiques venus du monde entier. Le salon Millésime Bio donne rendez-vous, sur 3 halls, à 1.000 exposants, 5.000 acheteurs professionnels attendus, 15 pays européens et du Nouveau Monde. 40 % de la production française y sera représentée.




Photos: Sudvinbio

   

Fidèle à sa philosophie, il n’accueille que des vins labellisés biologiques, loge tout le monde à la même enseigne, sur de simples tables, deux mètres sur un. Il célèbre cette année ses 25 ans, en mesurant le chemin parcouru depuis la première édition, à Saporta (Lattes). Avec une poignée de précurseurs,  peu pris au sérieux, venus déguster ensemble leur nouveau millésime, est né le nom de Millésime Bio. Un anniversaire au goût du succès pour la viticulture bio dans le monde, au gout de l’ambition pour son organisateur, Sudvinbio, qui met le cap sur un avenir vert, tout en gérant la croissance du salon. Créée en 1991, l’association fait figure d’expert de la filière bio en Occitanie, organise des événements, tels Millésime Bio et son concours mondial Challenge Bio, et a même créé une chaîne YouTube.

Des vins biologiques, toujours plus de vins biologiques

Très stricts sur la certification des vins, effectuant des contrôles pendant le salon, Sudvinbio se veut le garant d’une sécurité d’achat pour le consommateur. Sont également admis des vins qui, outre le label vins biologiques, proposent une certification en biodynamie (Demeter ou Biodyvin). L’édition 2017 a vu apparaître le premier vin vegan, au Château Beaubois à Franquevaux (Gard). Le label Bee Friendly « respectueux de l’abeille » est à ce jour proposé par deux entreprises dans le sud de la France: l’opérateur languedocien Gérard Bertrand, par le biais de partenariats avec les viticulteurs, et Les Vignerons de Buzet (Lot-et-Garonne).
Millésime Bio n’accueille pas de vins nature ou en biodynamie s’ils ne sont pas certifiés en vins biologiques. 

Dans les off, de retour sur Montpellier et ses environs, des vignerons s’expriment en toute liberté, sans obligation de label mais avec le même respect de la terre, dans une relation humaine privilégiée (pas plus d'une cinquantaine d'exposants) et une ambiance décontractée, Vins des amis, Affranchis, Roots 66, BioTop Wines, Vignerons de l’Irréel affichent leur philosophie.
En avant-première de Millésime Bio, auquel elles participeront en nombre, les Vinifilles, association de 18 femmes vigneronnes du Languedoc-Roussillon, organisent une dégustation professionnelle  de vins de 70 femmes vigneronnes en France, à l’occasion de l’Assemblée générale annuelle de l’association Femmes de vin à Montpellier.
L’année 2018 sera bio, et se conjuguera au féminin.

Challenge Bio, concours international des vins de Millésime Bio, livre son Palmarès

Le concours a accueilli cette année 1516 échantillons. Près de 29 % des vins (434) ont été récompensés de 136 médailles d’or, 201 d’argent et 97 de bronze, par un jury présidé cette année par Klaus Hermann, Directeur de la publication du magazine professionnel allemand WEIN+MARKT.
50 médailles d’or ont été décernées à l’Occitanie. Quelques grands traits ressortent du palmarès : une prédominance des AOP (60 %), des vins rouges (60%), des cépages régionaux, d’origine languedocienne ou rhodanienne. Syrah, grenache, carignan mourvèdre en rouge, grenache blanc, vermentino (rolle), viognier, roussanne en blanc, côtoient des cépages historiques: bourboulenc et muscats, en de l’el gaillacois, seul représentant de l’ancien Midi-Pyrénées. Les piliers du Languedoc viticole, AOP Corbières, Faugères, Cotes du Roussillon, y côtoient les jeunes appellations Terrasses du Larzac, Languedoc Grés de Montpellier, Montpeyroux ou Cabrières. Pays d’Oc, Hérault, Cotes catalanes, Cotes de Thongue témoignent de la vitalité en vins de Pays IGP, du renouveau des vins des Cévennes (deux médailles d’or).
Un palmarès à l’image de la production en vins biologiques : ancrée dans ses terroirs, ses cépages, appuyée sur ses piliers, Château de Caragulhes (Corbières), Château Maris (Minervois-la-livinière), Cazeneuve (Pic-saint-Loup), Domaine Ollier-Taillefer (Faugères), accueillant une jeune garde confirmée, Domaine Decalage ou Virgile Joly (Languedoc AOP)
Tout le palmarès ici : www.challenge-millesime-bio.com/home/palmares

Florence Monferran